from left to right Kristian Ruby Secretary - general of Eurelectric, Maroš Šefčovič - Vice president of the European Commission (in charge of the Energy Union), Francesco Starace President of Eulectric

Evénement européen ‘Power Sector Vision’

Le 8 février dernier, lors de l’événement ‘Power Sector Vision’, Eurelectric présentait à Maroš Šefčovič, Vice-Président de la Commission Européenne, sa déclaration de vision long terme pour l’industrie électrique européenne signée par les CEO’s des plus grandes entreprises d’électricité et par les associations nationales, parmi lesquelles la FEBEG.

Sécurité d'approvisionnement en électricité à l'échelle euro-régionale. Ne soyons pas trop optimistes concernant les importations.

Picture copyright Elia

Une étude du Pentalateral Forum (PLEF) confirme la conclusion de l'étude d'Elia d'une situation tendue à court terme en Belgique et en France. A plus long terme (2023-2024) la situation ne se dégrade plus davantage dans ces deux pays, mais ce sont d'autres pays de la zone - surtout l'Allemagne et les Pays-Bas - qui connaissent un léger recul en matière d'adéquation.

La FEBEG apprécie la collaboration entre les régulateurs et la recherche de synergies entre les régions

La FEBEG se félicite de de cette approche commune. Cette approche permet à la FEBEG et aux autres parties de marché concernées de participer beaucoup plus facilement à une seule et même consultation, et surtout de déployer à terme un système uniforme au sein des trois régions.

La FEBEG partage la volonté de la Fondation Roi Baudoin de simplifier la facture énergétique dans l’intérêt du client

Les clients souhaitent une simplification de leur facture d’énergie. Cela ressort d’enquêtes effectuées par les fournisseurs auprès de leur client. Les fournisseurs s’en félicitent. Ces préoccupations du client doivent être prises au sérieux. La Fondation Roi Baudoin étudie ce problème dans la perspective de la pauvreté énergétique. Elle arrive également à la conclusion qu’un grand nombre de mentions obligatoires sur la facture n’apporte guère de valeur ajoutée au client.