Market Design

Construisons ensemble un marché de l’énergie équilibré et orienté vers l’avenir

10 recommandations pour le marché de l’énergie de demain
Wit

La transition énergétique

Le secteur de l’énergie est en plein changement. Les décideurs politiques et les usagers comprennent l’importance de la réduction des émissions de CO2 et de la durabilité. La production d’énergie se déplace des grandes centrales vers des lieux décentralisés où les sources d’énergies renouvelables sont disponibles. L’usager produit de plus en plus lui-même son énergie. Le rôle du client doit évoluer vers davantage de participation et de contrôle. La digitalisation et l’innovation technologique sont de moyens essentiels pour répondre à ces défis.
 
Un certain nombre de tendances de la transition énergétique sont déjà claires. Un des grands défis sera la capacité: la puissance pour à tout moment produire et transporter suffisament d'énergie. Une grande flexibilité est nécessaire pour pouvoir jouer sur l'offre fluctuante. Les usagers devront être mieux informés des moments où l'énergie est onéreuse afin d'adapter leur comportement si nécessaire. A l'aide des nouveaux services et des nouvelles technologies, le système énergétique sera plus efficient.

#C30A2B
Wit
Donker

Un marché sain comme moteur

Afin de concrétiser les quatre valeurs - durabilité, disponibilité, accessibilité et implication client - de grands investissements seront nécessaires. Tant les énergéticiens que les gestionnaires de réseaux et les citoyens devront investir. La meilleure façon de réaliser cela est de laisser le marché compétitif faire son oeuvre. Une concurrence saine stimule la quête d'efficience, une large offre de produit et une innovation constante en matière de produits et de 'business models'.  Un signal de prix correct qui puisse varier librement est la première condition pour cela.

 

Dans un marché sain, le client à la liberté de choix. Les rôles des gestionnaires de réseaux de des acteurs de marché sont clairement circonscrits. Les acteurs de marché se font concurrence sur pied d'égalité et les prix sont libres. Un cadre légal stable insuffle de la confiance aux clients et aux investisseurs.
Ce marché libre fonctionne le mieux sans interventions. Les autorités doivent traduire leurs objectifs politiques supplémentaires en instruments conformes au marché.

Donker
Donker

1. Le client veut des services énergétiques innovants et pouvoir réagir aux signaux de prix.

Les clients veulent participer activement au marché et livrer de la flexibilité. Il doivent donc avoir accès à des signaux de prix corrects. Voilà pourquoi la règle du filet de sécurité et les compteurs tournant à l'envers doivent disparaître. Les coûts des obligations de service public, intégrés dans la facture, doivent diminuer de façon à ce que la vraie valeur de l'énergie se révèle.

En savoir plus...

Donker

2. La digitalisation offre au client plus d'intelligence et de contrôle.

Les applications digitales vont augmenter l'efficience pour les usagers, les gestionnaires de réseaux et les fournisseurs. Il est donc temps d'accélérer le déploiement des compteurs intelligents et d'opter résolument pour la digitalisation. Des plateformes de données robustes et des règles claires concernant l'usage des données doivent soutenir cette évolution.

En savoir plus...

#C30A2B
Wit

3. Un marché international ouvert offre plus de d'efficacité et de sécurité.

Un marché intégré, de préférence à l'échelle européenne, est plus efficient et mène à des prix optimaux.
Les gestionnaires de réseaux devront collaborer sur base de règles harmonisées. Ils doivent aussi être transparents en ce qui concerne les capacités de réseaux disponibles.

En savoir plus...

Donker

4. Un marché journalier de l'énergie performant utilise de façon efficace toutes les capacités disponibles.

Un marché journalier efficient génère un prix correct.
Les interventions administratives limitent la formation des prix et ne sont donc pas souhaitables.
Les handicaps de coûts - par exemple les tarifs d'injection - défavorisent les centrales belges par rapport aux centrales dans d'autres pays et doivent disparaître le plus vite possible.

En savoir plus...

#C30A2B
Wit

5. Les acteurs de marché, y compris les clients, veillent à l'équilibre entre production et consommation.

La production d'électricité est de plus en plus dépendante du soleil et du vent.
C'est un défi pour les acteurs de marché de faire face aux variations quotidiennes dans la production : Ils veulent pour cela des marchés à court-terme transparents et fluides afin de pouvoir réagir rapidement à ces fluctuations.
Les gestionnaires de réseaux achètent par ailleurs des réserves sur le marché et doivent en faire usage de la manière la plus efficace.

En savoir plus...

Donker

6. Les acteurs de marché, y compris les clients, réagissent aux surproductions locales de manière flexible.

A certains moments le réseau n'est pas en mesure de transporter toute l'énergie produite.
Tous les acteurs de marché doivent bénéficier d'informations en temps réel de façon à réagir de manière adaptée.
En outre, il est nécessaire d'établir un mécanisme dynamique pour règler les surproductions.
L'usager doit d'ailleurs être correctement rémunéré pour les services qu'il fournit au réseau.

En savoir plus...

#C30A2B
Wit

7. L'énergie bas carbone doit gagner en attractivité.

Davantage d'investissements sont nécessaires. L'‘Emission Trading Scheme’ (ETS) européen est un mécanisme important qui guidera les investissements dans la bonne direction.
Un signal de prix CO2 fort va favoriser l'utilisation de technologies bas carbone et permettre de diminuer progressivement le soutien aux énergies renouvelables.

En savoir plus...

#EAEAEA
Donker

8. La part d'énergie renouvelable doit augmenter, en partie via l'autoproduction des clients.

L'énergie renouvelable doit progressivement être intégrée au marché. Les systèmes de soutien ne peuvent mettre en péril un fonctionnement de marché efficace. Les programmes de soutien doivent également progressivement converger à l'échelle européenne.

En savoir plus...

#C30A2B
Wit

9. Un gaz disponible et abordable joue un rôle clé dans la transition énergétique.

Le gaz naturel est une source d'énergie bas carbone, flexible et relativement abondamment disponible.
La Belgique dispose d'un excellente infrastructure gazière et d'une position centrale en Europe comme avantage supplémentaire.
Ceci offre, tant aux particuliers qu'aux acteurs industriels, un marché sécurisé doté de prix compétitifs.
Les centrales au gaz flexibles sont importantes pour la transition énergétique : une bonne infrastructure gazière et des tarifs attrayants sont donc des must.

En savoir plus...

Donker

10. La mise en place d'un marché de capacité assure à chaque instant la sécurité d'approvisionnement au client.

Le marché de l'énergie d'aujourd'hui n'offre pas la garantie qu'il y aura toujours suffisamment de capacité.
Les pays doivent davantage coopérer, également pour mieux identifier les risques en matière de sécurité d'approvisionnement.
Afin de garantir la sécurité d'approvisionnement, les autorités doivent compléter le marché de l'énergie avec un marché de capacité.

En savoir plus...

#C30A2B
Wit

Nouvelles

Marché de rémunération de la capacité (CRM) : une décision gouvernementale indispensable pour encourager les investissements dans la transition énergétique

20/07/2018 | Communiqué de presse

La FEBEG accueille avec satisfaction la décision prise aujourd’hui par le gouvernement belge en vue d’implémenter un mécanisme de rémunération de la capacité (CRM) de type ‘market wide’ en Belgique. Ce CRM complètera les marchés de l’énergie (EOM) avec un véritable marché de capacité qui garantira la disponibilité de capacités de production, de stockage et de gestion de la demande suffisantes pour approvisionner le pays en électricité sur le long terme.

Modification du Règlement technique fédéral : un exercice d’équilibre délicat !

05/06/2018 | Article

Les Codes réseau européens devant désormais être transposés en droit belge, le Règlement technique fédéral sera revu en profondeur. Il s'agit sans aucun doute d'un exercice délicat... Comment les risques et les coûts sont-ils répartis entre le gestionnaire du réseau de transport et l’utilisateur du réseau ?
 

Sécurité d'approvisionnement en électricité à l'échelle euro-régionale. Ne soyons pas trop optimistes concernant les importations.

Picture copyright Elia
01/02/2018 | Article

Une étude du Pentalateral Forum (PLEF) confirme la conclusion de l'étude d'Elia d'une situation tendue à court terme en Belgique et en France. A plus long terme (2023-2024) la situation ne se dégrade plus davantage dans ces deux pays, mais ce sont d'autres pays de la zone - surtout l'Allemagne et les Pays-Bas - qui connaissent un léger recul en matière d'adéquation.