Artikel

Paquet énergie et climat UE 2030

19/12/2014

20-20-20 deviennent 40-27-27-10

Ce sont des chiffres qui comptent! Le 23 octobre dernier, le Conseil Européen adoptait un paquet de quatre objectifs 'énergie et climat' à l’horizon 2030, dont deux objectifs européens contraignants:

  • premièrement, réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre (GES) par rapport à 1990, et deuxièmement atteindre au moins 27% de part du renouvelable dans l’énergie finale consommée au sein de l’UE. Contrairement au paquet 2020, ce dernier objectif ne sera pas traduit à l’échelle des pays membres.
  • ensuite, le paquet comprend un objectif européen non contraignant visant au moins 27% d’efficacité énergétique (qui pourrait être réévalué à 30% d’ici 2020)
  • enfin, un quatrième objectif préconise d’atteindre un minimum de 10% de capacité d’interconnexion par Etat membre. Après évaluation, cet objectif pourrait passer à 15% pour 2030.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces objectifs 2030 auront un impact non négligeable sur notre secteur: les entreprises soumises à l’EU ETS (EU Emission Trading Scheme) devront avoir diminué leurs émissions de GES de 43% par rapport à 2005. L’objectif ‘de 27% d’énergie verte nécessitera une part de 45% d’électricité renouvelable dans la consommation finale d’électricité en Europe.

Mais où en est notre pays dans la réalisation de ses objectifs pour 2020?

  • la Belgique (secteur non ETS) s’est engagée à réduire ses émissions de gaz effet de serre (GES) de 15%, et elle a atteint 6% de réduction en 2012
  • la part de l’énergie renouvelable dans la consommation énergétique finale en Belgique était de 6,8% en 2012, pour un objectif national de 13% à l'horizon 2020
  • l’amélioration de l’efficacité énergétique se montait à -9% pour la Belgique pour un objectif indicatif fixé à -18% pour 2020.


Les chiffres temporaires pour 2013 montrent que la Belgique est sur le bon chemin pour atteindre ses objectifs 2020 en matière d’énergie renouvelable, mais qu’elle sera trop court pour la réduction des gaz à effet de serre (non ETS) et pour l’efficacité énergétique. Par ailleurs, le partage de ces objectifs belges pour 2020 doit encore avoir lieu entre les régions.

La FEBEG estime que le paquet énergie et climat EU 2030 est un accord réaliste qui peut renforcer la transition vers une économie bas-carbone dans un contexte économique et environnemental durable. Un EU ETS efficace doit être l’un des instruments principaux pour atteindre les trois premiers objectifs. Le partage des objectifs entre Etats membres et la concrétisation des modalités de l’accord seront maintenant suivis par la FEBEG.